Cet article date de plus de sept ans.

Jérôme Kerviel est en prison

L’ex-trader de la Société générale s’est rendu à la police française à minuit ce lundi. Il a été placé en "rétention" au commissariat de Menton, puis emmené devant le procureur de la République de Nice. Il a aussitôt été emprisonné à Nice.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Jérôme Kerviel a été arrêté et conduit au commissariat de Menton © Reuters-Jean-Pierre Amet)

Lundi, minuit, Jérôme Kerviel rentre en France après une longue marche. Sitôt la frontière passée, il est arrêté par deux policiers direction le commissariat de menton ou l'ex-trader passe la nuit. Comme il l'avait dit, Jérôme Kerviel s’est rendu de lui-même et n’a pas opposé de résistance.

A LIRE AUSSI ►►► Jérôme Kerviel interpellé sans opposer de résistance

Jérôme Kerviel a été condamné trois fois par la justice française pour avoir fait perdre à la Société générale des sommes colossales évaluées à près de cinq milliards d’euros. Sa condamnation à cinq ans de prison dont trois ans ferme a été confirmée par la Cour de cassation, cela signifie qu’elle est définitive, c’est pourquoi le parquet de Paris lui avait ordonné de se rendre.

Au commissariat de Menton, la loi prévoit que Jérôme Kerviel reste au maximum 24 heures en rétention. Il en est ressorti vers 8h ce lundi et va maintenant être conduit par les policiers devant le procureur de la République de Nice qui devrait ordonner sa mise sous écrou dans une maison d’arrêt des Alpes-Maritimes. En aucun cas Jérôme Kerviel ne peut échapper à la prison même si il reste un dernier procès au civil qui se tiendra devant la Cour d’appel de Versailles pour définir les nouvelles indemnités que l’ex-trader devrait payer car la Cour de Cassation a annulé les dommages et intérêts de 4,9 milliards d’euros.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.