Cet article date de plus de huit ans.

Jacques Vergès : réactions à la mort d'une "personnalité exceptionnelle"

Déjà beaucoup de réactions à la disparition d'un des avocats les plus controversés du barreau français. Jacques Vergès est mort jeudi d'un arrêt cardiaque à l'âge de 88 ans.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Jacky Naegelen Reuters)

Parmi
les premiers à réagir, un autre maître du barreau, l'avocat Georges Kiejman qui
connaissait bien Jacques Vergès. Il évoque une "personnalité
complexe, mystérieuse, exceptionnelle, dont  personne ne fera le tour".

L'ancien bâtonnier du barreau de Paris, Christian
Charrière-Bournazel, avait lui rencontré Jacques Vergès il y a dix jours. Il
parle d'une "sorte de considération mutuelle".

Avocate
de Carlos, Me Isabelle Coutant-Peyre avait débuté en 1981 à son côté. "Cela a
été une chance incroyable. Il avait une vision politique exemplaire du métier
d'avocat et une expérience unique dans les grandes luttes du XXe siècle"
.

Un autre ténor du barreau, Me Paul Lombard, dit vouloir retenir de son confrère "que personne n'est indéfendable et tout le monde a droit à un avocat quel que soit le passif qui pèse sur lui ".

L'avocate et eurodéputée Corinne Lepage réagit sur Twitter :

Autre avocat et poltique, Me Gilbert Collard député apparenté Front national, lui même controversé pour les affaires qu'il a plaidé, déplore que "dans ce pays de langue de bois, les avocats rebelles soient de moins en moins nombreux (...) Ce qui compte dans une démocratie, c'est qu'un homme soit là pour défendre ".

Réaction également sur Twitter de l'ancien bras droit de Laurent Gbagbo Toussaint. Rappelons que Me Vergès a défendu l'ancien dirigeant ivoirien.

Son de cloche différent pour Me Alain Jakubowicz. Pour le président de la Licra, Jacques Vergès "n'a jamais été un modèle pour moi, au contraire ." Au sujet des "causes perdues" dont Me Vergès s'était fait une spécialité, Me Jakubowicz est là aussi cinglant "C'est un homme qui s'est amusé de la vie, il n'en avait rien à foutre des peuples opprimés, ce qui comptait, c'était lui ".

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.