Cet article date de plus de huit ans.

Indonésie : le procès du Français Serge Atlaoui, condamné à mort, renvoyé

Le Français condamné à mort en Indonésie pour trafic de drogue devra encore attendre. Ce mercredi, son procès en appel a été repoussé au 25 mars. Sa femme "continue à se battre".
Article rédigé par Elise Delève
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (Serge Atlaoui arrive à son procès ce mercredi en Indonésie © Reuters)

Il a sauvé provisoirement sa vie. Serge Atlaoui, condamné à mort en Indonésie pour trafic de drogue, arrêté il y a 10 ans dans un laboratoire d'ectasy, comparaissait devant un tribunal indonésien ce mercredi. Son procès en révision a été renvoyé au 25 mars prochain. Cette prochaine audience est obligatoire avant de transmettre le dossier à la Cour suprême. Serge Atlaoui dément être un trafiquant de drogue et explique qu’il était là pour installer des machines industrielles dans ce qu'il croyait être une usine d'acrylique.

 

A LIRE AUSSI ►►► L’Indonésie sur le point d’exécuter un ressortissant français

A l'issue de l'audience, sa femme Sabine Atlaoui a été momentanément soulagée. "Dire qu’on est complètement rassurés, non et dire qu’on n’a plus d’espoir, non plus ". Sabine "continue à se battre " et ira "jusqu’au bout ". Encore deux semaine d’attente, "et de là on verra au niveau de la Cour suprême. Rien n’est fini, il y a encore de l’espoir dans ce recours ".

"Espoir pour ma famille, pour mes enfants et pour mon mari" (Sabine Atlaoui, femme de Serge Atlaoui, condamné en Indonésie)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.