Cet article date de plus de deux ans.

Grasse : un château hors-la-loi

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Grasse : un château hors-la-loi
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

À Grasse, dans les Alpes-Maritimes, la justice a ordonné la destruction de 700 m² de bâtiments qui avaient été construits sans permis, ces dernières années.

Sur les hauteurs de la Côte d'Azur, un somptueux palais se dresse. À l'intérieur de ce château, situé à Grasse (Alpes-Maritimes), une superbe salle de réception. Un chef d'oeuvre architectural bâti sans permis de construire valable. Mardi 26 mars, la justice a ordonné sa destruction. "Par rapport aux gens qui se donnent du mal à demander des permis, je trouve ça logique que la justice fasse ce qu'elle a à faire", témoigne un riverain. "Il est très bien comme il est, il ne gêne personne et c'est beau", tempère un autre.

700 m² de bâtiments construits sans permis

Le propriétaire du château est un marchand de biens qui a fait fortune dans l'immobilier de luxe. En 2000, il avait racheté une bâtisse provençale qu'il a agrandi progressivement. "Où est la fraude ? Moi je n'ai pas fraudé", expliquait le propriétaire Patrick Diter en 2017. En plus du bâtiment d'origine, il a pourtant bâti 700 m² supplémentaires ainsi qu'une route tracée à travers une zone protégée, sans permis valable. Une demeure qu'il proposait depuis à la location pour l'organisation de soirées ou d'évènements. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.