Cet article date de plus de cinq ans.

Eric Zemmour condamné pour provocation à la haine envers les musulmans

Le polémiste Eric Zemmour a été condamné jeudi à 3.000 euros d'amende pour provocation à la haine envers les musulmans, pour des propos au journal italien Corriere Della Sera en octobre 2014.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Eric Zemmour écope de 3.000 euros d'amende pour provocation à la haine envers les musulmans. © Maxppp)

Ce sont les propos d'Eric Zemmour dans le journal italien Corriere Della Sera en octobre 2014 qui sont sanctionnés de 3.000 euros pour provocation à la haine envers les musulmans. Le parquet avait requis 10.000 euros d'amende. Il estimait dans cette interview que les musulmans vivaient entre eux dans les banlieues et prophétisait le "chaos " et la "guerre civile ".

Tournée de promotion

Eric Zemmour était alors en promotion pour son livre "Le suicide français". Lors de son audition, il avait expliqué qu'il ne parlait que des "musulmans en banlieue qui s'organisent et qui ", selon lui, "sont en voie de sécession ". Ces propos "stigmatisants ", "sans nuance ", visaient "l'ensemble de la communauté musulmane ", avait affirmé la procureure Annabelle Philippe dans son réquisitoire.

Eric Zemmour a eu plus d'une fois maille à partir avec la Justice pour ses propos. Condamné en 2011 pour provocation à la haine après ses déclarations sur les trafiquants, il a été relaxé le 22 septembre pour avoir évoqué des "bandes " d'étrangers violentes. Mais le parquet a fait appel et un nouveau procès doit avoir lieu le 6 avril.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.