Disparition du petit Mathis en 2011 : le père devant les assises

Ouverture ce lundi du procès de Sylvain Jouanneau devant la cour d'assises du Calvados. Ce père est jugé pour enlèvement et séquestration après la disparition de son fils de huit ans en 2011.

(Le petit Mathis disparu en 2011 : son père est jugé à Caen pour enlèvement et séquestration © MAXPPP)

Le 2 septembre 2011, Sylvain Jouanneau était allé chercher Mathis, huit ans, à l'école à Caen, comme son droit de garde l'y autorisait. Mais le dimanche soir, il n'avait pas ramené l'enfant chez sa mère. Son camping-car avait été retrouvé trois jours plus tard à Villers-Bocage à 35 kms de Caen, avec son passeport. Le lendemain, c'est sa voiture une Peugeot 206 qui était découverte à Bayonne. Sylvain Jouanneau sera lui arrêté, seul, trois mois plus tard à Villeneuve les Avignon, dans le Gard. Il affirme alors avoir confié Mathis à des tiers.

Sylvain Jouanneau avait préparé l'enlèvement de longue date, emportant avec lui 30.000 euros en liquide. Pour expliquer leur départ à Mathis, il lui avait raconté que sa mère et son compagnon étaient morts dans un accident de voiture. Placé en détention, il n'a depuis jamais voulu livrer d'autres éléments. La justice a enquêté, dans le sud de la France, au Maroc et en Espagne dans des communautés de type sectaire. Mais aucune trace de Mathis n'a jamais été retrouvée.

L'espoir de retrouver Mathis

Sylvain Jouanneau est donc jugé à partir de ce lundi pour enlèvement et séquestration par la cour d'assises du Calvados. Il encourt jusqu'à 30 ans de réclusion criminelle. Son avocate, Véronique Demillière, a assuré que son client "attend avec impatience ce procès pour montrer qu'il n'est pas mutique ". Mais "je pense qu'il ne souhaite pas " dire à qui "il a confi é" l'enfant "parce qu'il n'a pas envie d'envoyer des gens qui lui ont fait confiance derrière les barreaux ", a-t-elle ajouté.

Nathalie Barré, la mère de l'enfant, a remué ciel et terre et s'accroche à l'espoir de le retrouver vivant. Elle a ainsi refait sa chambre, car Mathis aurait aujourd'hui 12 ans. Elle espère que ce procès permettra de faire la lumière sur ce mystère qui court maintenant depuis quatre ans. 

La mère de Mathis, Nathalie Barré, espère que le procès permettra de savoir où se trouve Mathis
--'--
--'--