Dieudonné condamné à deux ans de prison ferme en appel pour abus de biens sociaux et fraude fiscale

La cour d'appel lui a également infligé 200 000 euros d'amende, dix ans d'interdiction de gérer une société ainsi que la confiscation de 535 083 euros en espèces saisis chez lui lors de l'enquête.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Dieudonné M'Bala M'Bala à Chartres (Eure-et-Loir), le 22 juin 2020. (GUILLAUME SOUVANT / AFP)

Le polémiste Dieudonné M'Bala M'Bala a été condamné en appel, mercredi 23 juin, à trois ans d'emprisonnement, dont deux ferme, ainsi que 200 000 euros d'amende, pour avoir notamment détourné plus d'un million d'euros de recettes non comptabilisées de ses spectacles au théâtre de la Main d'Or, a confirmé vendredi la cour d'appel de Paris. Cette peine sera aménagée en détention à domicile avec un bracelet électronique, en placement extérieur ou semi-liberté, a prévenu cette dernière.

Dieudonné M'Bala M'Bala, 55 ans, sanctionné à de nombreuses reprises par la justice pour des déclarations antisémites, a été reconnu coupable de fraudes fiscales, blanchiment, abus de biens sociaux ou encore organisation frauduleuse de son insolvabilité. La cour d'appel lui a infligé dix ans d'interdiction de gérer une société ainsi que la confiscation de 535 083 euros en espèces saisis chez lui lors de l'enquête. L'institution a donc confirmé le jugement qui avait été prononcé par le tribunal correctionnel en 2019. 

Lors du procès en mars, le parquet général avait requis un an supplémentaire d'emprisonnement avec sursis par rapport à la peine de première instance. La défense avait de nouveau plaidé la relaxe.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Dieudonné

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.