Cet article date de plus de huit ans.

Des miettes de pain à l'Elysée pour alerter sur la situation des agriculteurs retraités

C'est pour alerter François Hollande sur leur situation que des agriculteurs à la retraite ont envoyé des centaines de courrier remplis de miettes de pain au chef de l'Etat. Les huit personnes vont être convoquées par la police.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Doménégo Radio France)

Henri Carton et ses amis ont eu une drôle d'idée. Ces anciens exploitants agricoles ont envoyé début novembre 500 lettres à François Hollande...  Des courriers un peu spéciaux, puisque remplis de... miettes de pains.

Les anciens agriculteurs voulaient alarmer le chef de l'Etat sur leur situation précaire, sur le mode "On ne nous laisse que des miettes"... La police avertie par l'Elysée, le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire et demandé au parquet de Laon d'auditionner les signataires du courrier.

Une drôle d'histoire qui a donc conduit un agriculteur retraité de 73 ans à passer près d'une heure trente devant les policiers, lundi. De son côté l'Elysée refuse de s'exprimer sur cette histoire, le parquet
de Paris indique qu'aucune plainte n'a été déposée par la présidence de
la République, contrairement à l'information qui a circulé. L'enquête
préliminaire a été ouverte suite au signalement à la police de ces
lettres.

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.