Cet article date de plus de dix ans.

Des mesures avant fin juillet pour réduire la population carcérale

Avec 67.373 prisonniers, la population des prisons françaises n'a jamais été aussi élevée. Pour pallier cette surpopulation, le ministère de la Justice compte adresser aux parquets une circulaire avant la fin du mois de juillet.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Après l'annonce des chiffres de la population carcérale au 1er
juillet, et le nouveau record historique battu (67.373 prisonniers pour 57.048
places de prison), le ministère de la Justice réagit. Le porte-parole de la
Chancellerie Pierre Rancé a indiqué ce vendredi que le ministère adresserait
avant la fin du mois de juillet une circulaire de politique pénale aux parquets.
Objectif : réduire la surpopulation carcérale.

Deux catégories de détenus devraient particulièrement être
visés par cette circulaire. D'une part "ceux qui auraient dû
bénéficier d'un aménagement de peine et qui, pour des raisons techniques (sans
adresse, pas de réponse aux convocations) ont été incarcérés".

Ceux-ci pourront, après réexamen de leur dossier, bénéficier d'un aménagement
de peine. D'autre part, "les 45% de détenus qui sont à moins de six mois
de leur peine"
. Pour ne pas leur proposer une sortie de prison sèche, ils
pourront bénéficier d'aménagements comme une liberté conditionnelle ou un
placement sous surveillance électronique.

La garde des Sceaux Christiane Taubira avait fait part à l'Assemblée
nationale de cette circulaire le 5 juillet dernier, qui doit aussi donner des
directives sur le recours aux peines plancher ou les comparutions immédiates. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.