Cet article date de plus de sept ans.

Des Français arnaqués par un baron de la drogue mexicain

C'est l'affaire derrière l'affaire. Samedi dernier, le Mexicain Joaquin Guzman, considéré comme le trafiquant de drogue le plus puissant du monde, a été arrêté après 13  ans de cavale. Celui que l'on surnomme El Chapo était à la tête d'une fortune d'un milliard de dollars issue d'un vaste trafic de cocaïne et de marijuana. Le narcotrafiquant a pu blanchir son argent via des sociétés qui ont escroqué des milliers de Français. Des victimes qui en pensant investir leur argent le confiaient en fait à des escrocs présumés qui travaillaient pour le baron de la drogue. 
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
 (/Edgard Garrido Reuters)

L'affaire a été révélée lundi par Rue89 : des milliers de Français arnaqués par un baron de la drogue mexicain. C'est le cas de Jean-Pierre. C'est par un
ami déjà inscrit qu'il découvre Finanzas Forex. Nous sommes en 2008.Le
retraité originaire de région parisienne qui faisait alors du conseil en
entreprise a un projet immobilier. Le site internet propose de faire fructifier
son argent en investissant sur les marchés des devises étrangères. Alléché, il
ne se méfie pas. Le site lui promet un rendement à deux chiffres.

"Je tâtonne
avec quelques centaines d'euros et effectivement il y a un retour sympa de 10%
à 12% le mois. Au total j'ai dû mettre 15.000 euros
", explique Jean-Pierre.

L'autre
argument pour attirer le client c'est que le système marche par cooptation. Vous
recommandez le site à une de vos connaissances. Ce parrainage vous rapporte une
commission. Et ainsi de suite.

Impossible de retirer les fonds

Tout se gâte
courant 2009 quand Jean-Pierre et ses amis veulent retirer leur argent. "Quand
on a voulu retirer les fonds, il y avait du blocage. On ne pouvait plus rien
retirer. Une société de contrôle nous a aussi alerté et c'est là qu'on s'est
rendu compte qu'on était fich
u", raconte Jean-Pierre

Le même
choc, la même colère pour Annie, une autre victime. Elle a investi 25.000 euros, toutes ses économies.  Elle voulait monter une affaire de détente et bien-être. 

Elle
découvre sur internet qu'il y a d'autres victimes. Annie décide de monter une
association Arces International pour défendre toutes les personnes victimes de
ce genre d'escroquerie. Cette association compte 300 membres dont 50 victimes
de ce site Finanzas Forex. L'association
porte plainte pour escroquerie en bande organisée auprès du tribunal de Paris. Mais se
déclare aussi victimes auprès de la justice américaine.

"El Chapo" à la manoeuvre

L'escroquerie
ce sont des sociétés qui font des promesses mirobolantes à de petits
investisseurs, épargnants comme Annie et Jean-Pierre. Ces sociétés
sont dirigées par des financiers présumés proches du cartel mexicain de
Sinaloa. L'une des organisations criminelles les plus puissantes du monde et
dont le chef, Joaquin Guzman surnommé "El Chapo",   vient d'être arrêté. Le cartel aurait blanchi une
centaine de millions d'euros via ces sociétés financières qui avaient mis
en place ces escroqueries à la Madoff.

Selon Annie,
plus de 80.000 français auraient été arnaquées, certains ont perdu près de 750.000
euros, un million de dollars. La majorité de ces victimes restent discrètes car
les sommes investies étaient un moyen de se cacher du fisc français.

Mais il y a
aussi des victimes en Europe ou en Amérique. En octobre dernier, la justice
américaine a saisi les avoirs de ces sociétés, leurs dirigeants sont toujours
en liberté. Ces avoirs serviront à rembourser en partie les personnes qui se
sont déclarées victimes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.