Cet article date de plus de deux ans.

Délinquance : Valérie Pécresse veut des sanctions qui "emmerdent" le délinquant "plus qu'il emmerde la société"

Publié
Article rédigé par
Radio France

"Nous avons un problème aujourd'hui dans le pays. C'est un problème avec la sanction", ajoute Valérie Pécresse, la présidente de la région Ile-de-France, invitée de France Inter lundi 31 août. 

Interrogée sur la délinquance, la présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse propose sur France Inter "qu'on soit beaucoup plus pragmatique et qu'on aille vers des sanctions qui sont des sanctions qui frappent le délinquant, soit au portefeuille...enfin qui l'emmerdent plus qu'il emmerde la société".

Valérie Pécresse propose par exemple d'instaurer la possibilité de "confisquer le cash" que les dealeurs ont sur eux ou encore "confisquer les motos" des "voyous qui font des rodéos sauvages et qui polluent tout le quartier." Elle explique qu'aujourd'hui, "on n'a pas le droit de confisquer leur moto s'ils ne sont pas le propriétaire."  Valérie Pécresse souhaite aussi "des protocoles de retour des mineurs étrangers isolés".

"Nous avons un problème aujourd'hui dans le pays. C'est un problème avec la sanction. Il n'y a pas de respect de la loi sans une sanction immédiate, rapide, proportionnée, adaptée", justifie Valérie Pécresse qui dit avoir "plein de propositions pragmatiques à faire au ministre de la Justice".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.