Côtes-d'Armor : six mois de prison avec sursis pour avoir traité un enfant de "sale nègre"

La mère de l'adolescent, rédactrice en chef à "Elle", avait dénoncé la libération de la parole raciste, suscitant de nombreuses réactions de soutien.

Un homme a été condamné, le 5 décembre 2017, pour injure raciste à l\'encontre d\'un enfant de 12 ans dans ce supermarché de Plérin (Côtes-d\'Armor).
Un homme a été condamné, le 5 décembre 2017, pour injure raciste à l'encontre d'un enfant de 12 ans dans ce supermarché de Plérin (Côtes-d'Armor). (GOOGLE STREET VIEW)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Un sexagénaire a été condamné, mardi 5 décembre, à six mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Saint-Brieuc pour injure raciste à l'encontre d'un enfant de 12 ans, a indiqué le parquet. Le tribunal correctionnel a aussi condamné le prévenu à une amende de 500 euros ainsi qu'à des dommages et intérêts.

Des enfants "détruisant tout dans les rayons"

L'homme était poursuivi pour des propos tenus le 10 février dernier au supermarché Leclerc de Plérin (Côtes-d'Armor). "Casse-toi sale nègre !" avait-il lancé à un garçon de 12 ans. La mère de l'adolescent est Katell Pouliquen, rédactrice en chef au magazine Elle. A l'époque, elle avait dénoncé la libération de la parole raciste, suscitant de nombreuses réactions de soutien. 

Le prévenu a été identifié grâce à sa carte de fidélité et aux images de vidéosurveillance du magasin. Au cours de l'enquête, il avait nié avoir tenu ces propos et avait évoqué des enfants "mal élevés, vicieux et détruisant tout dans les rayons", selon le quotidien Ouest-France.