Cet article date de plus d'un an.

Cold case : 25 ans après la disparition de Marion Wagon, ses parents partagent leur douleur

Publié
Cold case : 25 ans après la disparition de Marion Wagon, ses parents partagent leur douleur
Cold case : 25 ans après la disparition de Marion Wagon, ses parents partagent leur douleur Cold case : 25 ans après la disparition de Marion Wagon, ses parents partagent leur douleur (France 3)
Article rédigé par France 3 - C. Weill-Raynal, Extrait "Marion et moi", Réal : V. Deby, G. Maury, 2Y Prod, France 3 Nouvelle-Aquitaine, O. Pergament
France Télévisions
France 3

Cela fait 25 ans que leur fille a disparu et qu'ils n'ont pas parlé. Voici le témoignage des parents de Marion Wagon, une petite fille de 10 ans, disparu à Agen alors qu'elle rentrait de l'école.

Cela fait maintenant 25 ans que Michel et Françoise Wagon vivent dans le souvenir de Marion, leur fille. Ils ont élevé leurs deux autres enfants et disent avoir trouvé un équilibre, mais la douleur est toujours là. "C’est un faux bonheur quelque part, parce que tous les jours on pense à Marion", affirme Michel, son père qui se demande ce qui a pu se passer. Le 14 novembre 1996, Marion a disparu à la sortie de l’école en plein jour, dans le centre-ville d’Agen (Lot-et-Garonne). 

L’enquête n’a rien donné

Dans les jours qui suivent, ses parents espèrent la retrouver en vie. Mais l’enquête ne débouche sur rien. Aucun indice ni aucun suspect n’a été identifié. Une campagne d’affichage nationale est lancée. Le visage de Marion est imprimé sur des millions de briques de lait. Roland Courdesses, le commandant qui s’est occupé de l’enquête à l’époque, se dit encore préoccupé par cette affaire. "C’est le grand mystère de ma vie", avoue-t-il. La famille Wagon de son côté a le sentiment d’avoir été abandonnée par les institutions judiciaires. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.