Buisson et Bettencourt : semaine judiciaire chargée pour Sarkozy

Nicolas Sarkozy sera ce lundi à Nice pour participer à l'inauguration  de l'Institut Claude Pompidou consacré à la maladie d'Alzheimer. Une pause de quelques heures dans une semaine marquée par l'examen du référé sur les enregistrements Buisson et par la décision de la Cour de cassation sur ses agendas.

(Charles Platiau Reuters)

Dès ce
lundi après-midi, le tribunal de grande instance de Paris va examiner la
demande de Nicolas Sarkozy et de son épouse
de retrait des enregistrements réalisés par Patrick Buisson
du site Atlantico. Le site a d'ailleurs déjà retiré celui qui concernait Carla
Bruni-Sarkozy. Avec l'objectif que cela ait un effet dissuasif dans l'hypothèse
où d'autres enregistrements seraient en instance de publication.

Mardi, dans
l'affaire Bettencourt, la Cour de cassation doit se prononcer sur l'annulation
de la saisie des agendas de l'ancien président de la République. Une décision
au cœur des révélations du Monde ce vendredi sur la mise sous écoute de
l'ancien président de la République et de son avocat, suspectés de trafic
d'influence.

A LIRE AUSSI ►►►Trafic d'influence : Le Monde révèle que Sarkozy était sur écoute

Des
affaires qui commencent à plomber l'image de Nicolas Sarkozy. Un sondage IFOP
publié dimanche dans le Journal du Dimanche montre en effet que 44% des Français estiment que toutes ces affaires ont un impact négatif sur l'image de l'ancien
président. Une détérioration qui pourrait contrarier la stratégie plus ou moins
ouverte de retour de Nicolas Sarkozy. Car aujourd'hui, avec ces affaires
judiciaires à répétition, il n'a plus la maîtrise de son agenda de retour. En
attendant, l'ancien président de la République participera à l'inauguration de
l'institut Claude Pompidou à Nice A ses cotés il y aura Bernadette Chirac.