Naufrage du Bugaled Breizh : la justice britannique tranche en faveur d’un accident de pêche

Publié Mis à jour
Naufrage du Bugaled Breizh : la justice britannique tranche en faveur d’un accident de pêche
franceinfo
Article rédigé par
M. Boisseau, L. Soudre - franceinfo
France Télévisions

Alors que les familles des pêcheurs victimes dans le naufrage du Bugaled Breizh attendent des réponses depuis des années, la justice britannique a retenu la thèse de l’accident de pêche, vendredi 5 novembre.

Thierry Lemetayer est le fils d’une des victimes du naufrage du Bugaled Breizh. La déception est immense pour lui, alors que le drame a eu lieu il y a plus de 17 ans, en janvier 2004. À la sortie de la cour de justice de Londres (Royaume-Uni), le Français a appris que ce ne serait pas un sous-marin britannique à l'origine du naufrage, comme il le pensait depuis des années. Pour le juge britannique en charge de l'affaire, il s'agit d'un simple accident de pêche. "On a assisté à un bal de gradés et de têtes galonnées, et ces gens se soutiennent", explique le fils de Georges Lemetayer.

Vers un recours ?

Toujours selon le juge de cette affaire, qui a entendu diverses personnes pendant trois semaines d'audience, ce serait un équipement du bateau qui aurait touché les fonds marins, entraînant le naufrage. Pour les proches des victimes, le Bugaled Breizh a été emporté par un sous-marin britannique en entraînement dans le secteur. Trois submersibles étaient dans la zone, mais ce ne sont pas ceux-là qui sont visés par les familles. Il s'agit du "Turbulent", un sous-marin de la Royal Navy. Son commandant avait assuré que le sous-marin était à quai lors de l'accident. Avec cette conclusion de la justice britannique, seul un recours pourrait rouvrir l'enquête.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.