Bugaled Breizh : bientôt détruit ?

Treize ans après son naufrage, l'épave du Bugaled Breizh devrait être détruite.

Voir la vidéo
France 2

Le Bugaled Breizh vit ses derniers jours, posé là au milieu de l'arsenal militaire de Brest (Finistère). Pour la justice française, l'affaire est terminée. En juillet dernier, la cour d'appel de Rennes (Ille-et-Vilaine) a confirmé la fin des enquêtes. Selon la procédure, l'épave doit être rendue à son propriétaire, mais l'armateur ne veut pas de son bien. Le Bugaled Breizh devient alors propriété de l'État, et sera probablement détruit ou immergé au large.

Sous-marin

C'est la fin de 12 années d'enquête, de rebondissements, avec finalement un non-lieu. Officiellement, le 15 janvier 2004, au large de l'Angleterre, le Bugaled Breizh a accroché un fond de sable et coulé en trente secondes entraînant la mort de cinq marins bretons. Pour l'armateur du bateau, comme les familles des victimes, les raisons du naufrage sont ailleurs, mais l'hypothèse d'un sous-marin militaire ayant entraîné le bateau par le fond n'a jamais été retenue par la justice française.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'épave du \"Bugaled-Breizh\" arrive à Brest (Finistère) après son renflouement, le 13 juillet 2004.
L'épave du "Bugaled-Breizh" arrive à Brest (Finistère) après son renflouement, le 13 juillet 2004. (FRED TANNEAU / AFP)