Attentat de la rue Copernic : Hassan Diab condamné à la perpétuité

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Attentat de la rue Copernic : Hassan Diab condamné à la perpétuité -
Attentat de la rue Copernic : Hassan Diab condamné à la perpétuité Attentat de la rue Copernic : Hassan Diab condamné à la perpétuité - (FRANCE 2)
Article rédigé par France 2 - P. Mauger, L. Hoeix, L. Harper, Y. Madec, S. Neumayer, P. Minet
France Télévisions
France 2
Le 3 octobre 1980, un attentat visait une synagogue située rue Copernic à Paris. Près de 43 ans plus tard, vendredi 21 avril, Hassan Diab a été condamné à la perpétuité. Les parties civiles saluent une victoire.

Vendredi 21 avril, pour les victimes de l’attentat de la rue Copernic, les huit heures de délibérés sont passées vite, comparés aux 43 ans qu’il aura fallu pour qu’un coupable soit désigné. Hassan Diab, seul accusé dans le procès, est condamné à la perpétuité. Carole Ancona, l’une des parties civiles, salue : "C’est une très grande émotion. C’est une belle victoire. […] Il était temps." Le 3 octobre 1980, une bombe explose en plein Paris et fait quatre morts et 38 blessés. Le bâtiment touché est une synagogue de la rue Copernic. À l’intérieur se trouvaient plus de 300 fidèles.

Vers une extradition ?

Un homme est très vite soupçonné, Hassan Diab. Il est libano-canadien. Toutefois, le dossier reste au point mort. 18 ans passent avant qu’il ne soit localisé au Canada, où il enseigne la sociologie. L’homme nie alors en bloc les accusations. Extradé une première fois en France, il est relâché après un non-lieu des juges d’instruction. Il retourne au Canada. Présents à Paris, des membres de son comité de soutien dénoncent toujours un dossier vide. Les victimes de l’attentat attendent maintenant son extradition. Si le Canada accepte, Hassan Diab sera jugé une nouvelle fois en France.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.