Cet article date de plus de huit ans.

L'affaire Godard et ses 13 ans d'indices et de mystères sont classés

Treize ans d'enquête à rebondissements n'ont pas permis d'expliquer la disparition du docteur Yves Godard, de son épouse et de leurs deux enfants. Le juge d'instruction rend une ordonnance de non-lieu. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Un voilier passe le 25 juin 2000 dans la baie de St-Brieuc (Bretagne), non loin du l'endroit où le bateau du docteur Godard a disparu, début septembre 1999. (MARCEL MOCHET / AFP)

Treize ans d'enquête émaillée d'indices surprises, n'ont pas permis d'expliquer la disparition du docteur Yves Godard, de son épouse et de leurs deux enfants en 1999. Le juge d'instruction chargé du dossier a rendu une ordonnance de non-lieu, samedi 15 septembre. Il reste beaucoup de zones d'ombre", a déclaré le procureur de la République de Saint-Malo mais "faute de charge" et "de piste sérieuse exploitable", l'affaire est close.

L'avocat des frères et sœurs de Marie-France Godard, l'épouse d'Yves Godard, a confirmé à France 3 Basse-Normandie qu'ils ne "feront pas appel [du non-lieu] et accompagnent de leur plein consentement la clôture du dossier."  "Devant les parties civiles, nous avons fait le constat qu'il n'y avait plus d'actes enquêtes utiles sur des éléments sérieux à mener", a pour sa part expliqué Alexandre de Bosschère, le procureur de la République de St-Malo joint par l'antenne régionale de France télévisions.

Yves Godard et ses deux enfants sur une photo non-datée, avant leur disparition en septembre 1999 au large de St-Malo. (REUTERS)

La disparition 


Le 1er septembre 1999, Yves Godard, 44 ans, acupuncteur caennais, quitte Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) pour une croisière de cinq jours à bord d'un voilier de location, le Nick, avec ses enfants, Marius, 4 ans, et Camille, 6 ans. Il est contrôlé le lendemain en baie de Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor), dernière fois que l'on voit le Nick. Trois jours après, l'annexe du voilier est aperçue à la dérive. A l'intérieur, un blouson et un chéquier du docteur. 

Alors que les recherches sont lancées, la camionnette du docteur est retrouvée abandonnée et maculée du sang de sa femme, Marie-France Godard. Des traces de sang seront aussi détectée au domicile familial. Le 10 septembre, une information judiciaire est ouverte contre Yves Godard pour homicide volontaire sur sa femme et un mandat d'arrêt international est lancé.

Les rebondissements de l'enquête

Mi-septembre, un plaisancier repêche un gilet de sauvetage du Nick au large de La Hague (Manche). Un mois plus tard, un hôtelier de l'île de Man (entre l'Angleterre et l'Irlande) affirme avoir hébergé le docteur et ses enfants entre le 7 et le 14 septembre.

Le 17 janvier 2000, un sac contenant papiers et vêtements des Godard est repêché au large de l'île de Batz. Et le 6 juin, c'est un morceau de crâne humain et des ossements que remonte un chalutier. Ils sont authentifiés comme appartenant à Camille, l'aînée.

Alors que différents documents appartenant au médecin sont découverts en Bretagne et notamment en baie de Saint-Brieuc, un témoignage conduit les enquêteurs en Crète (Grèce). Un autre témoin affirme avoir croisé trois fois à Miami début 2002 un homme correspondant au signalement d'Yves Godard. Deux ans après, c'est en Afrique du Sud qu'il aurait été aperçu.

Fin septembre 2006 un tibia et un fémur sont remontés dans les filets d'un navire à 70 km au nord de Roscoff (Finistère). Ce sont ceux d'Yves Godard.

Début 2007, une improbable lettre anonyme conduit les enquêteurs à une dépouille censée être celle de Marie-France Godard dans le Calvados mais les analyses ADN infirment cette piste.

Le 14 décembre 2008, un pêcheur à pied découvre la carte d'assuré social du Dr Godard qui resurgit mystérieusement sur l'Ile des Ebihens (Côtes-d'Armor), en bon état.

L'autre scénario 

Le 6 octobre 2011, France 3 Basse-Normandie revenait sur l'autre scénario de l'affaire Godard, une autre piste, qui liait le Dr Godard aux milieux mafieux et de la finance internationale. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.