Affaire Malgouyres : ouverture du procès de l'homme soupçonné d'avoir mis en scène son propre cambriolage

Publié Mis à jour
Affaire Malgouyres : ouverture du procès de l'homme soupçonné d'avoir mis en scène son propre cambriolage
France 3
Article rédigé par
E. Pelletier, D. Berhault, Y. Le Teurnier, F. Jobard, A. Grenierde synthé - France 3
France Télévisions

Daniel Malgouyres est jugé, lundi 29 novembre, pour avoir abattu un cambrioleur dans son domaine en octobre 2017. Il est soupçonné de l'avoir mis en scène pour effrayer son épouse.

C'est une affaire rocambolesque qui est jugée, lundi 29 novembre. Daniel Malgouyres est aux assises de Montpellier (Hérault), pour avoir tué un cambrioleur qui s'était introduit dans son domaine. Cependant, il est soupçonné d'avoir orchestré lui-même la scène, pour effrayer sa femme avec laquelle il était en instance de divorce. En octobre 2017, deux hommes encagoulés s'introduisent dans le domaine de Daniel Malgouyresafin de faire main basse sur plus de 400 000 euros de recette cachés dans un coffre-fort. Son épouse est violentée, tandis que dans le même temps à l'étage, l'accusé abat un homme d'un coup de fusil.

Le suspect plaide la légitime défense

Si la scène paraît être un acte de légitime défense, comme il le plaide depuis le début, des contradictions sont apparues lors de son témoignage, dans lequel il a dissimulé des informations essentielles. "Le lien qui pouvait l'unir avec les deux cambrioleurs, et puis le contexte avec lequel ces faits auraient pu être préparés", notait Yvon Calvet, procureur de la République de Béziers, en 2017. Un ami du couple affirme de son côté qu'il voulait récupérer l'argent pour s'installer avec sa maîtresse. De plus, il aurait déjeuné avec les deux malfaiteurs quelques heures avant les faits.



Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.