Affaire Bettencourt : le juge Gentil va porter plainte contre Henri Guaino

L'avocat du juge d'instruction annonce que le magistrat va porter plainte après les propos d'Henri Guaino. L'ancien conseiller spécial de Nicolas Sarkozy a qualifié de "indigne" le travail du juge Gentil après la mise en examen de l'ancien président dans le cadre de l'affaire Bettencourt.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

C'est l'une des réactions accusatrices dans les rangs de la droite après la mise en examen de Nicolas Sarkozy jeudi, mais celle-là ne semble pas passer. Le juge Gentil envisage de porter plainte pour "outrage" ou "insulte" contre Henri Guaino après les déclarations de l'ancien conseiller spécial de l'Elysée.

"On a accusé M. Gentil de porter atteinte à la République, d'être le déshonneur de la Justice et des institutions et j'en passe. M. Guaino sera cité devant le tribunal correctionnel pour répondre des infractions qui lui sont reprochées." (L'avocat du juge Gentil)

Qu'a dit Henri Guaino sur le juge d'instruction ?

Après s'est tenus au silence après la mise en examen pour "abus de faiblesse" jeudi soir, les plus proches de l'ancien chef de l'Etat ont été les plus violents vendredi matin contre le juge Gentil. Voici quelques extraits de l'intervention d'Henri Guaino, député UMP des Yvelines, sur Europe 1.

 "Est-ce qu'on pouvait imaginer une qualification plus grotesque, plus insupportable ?"

Six mois de prison et 7.500 euros d'amende

Vendredi déjà, le principal syndicat de magistrats a annoncé son intention de porter plainte au pénal pour ces déclarations. L'USM a précisé qu'elle saisirait la ministre de la Justice pour engager des poursuites contre Henri Guaino pour "discrédit jeté sur une décision de justice" sur la base de l'article 434-25 du code pénal. L'ancien conseiller spécial de Nicolas Sarkozy encourerait jusqu'à six mois de prison et 7.500 euros d'amende.