Cet article date de plus de dix ans.

Affaire Bettencourt : le juge a fait chou blanc chez Sarkozy

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

"Une simple visite qui a duré une quinzaine de minutes". C'est ainsi que le responsable de l'ancien cabinet d'avocats de Nicolas Sarkozy qualifie la descente de police de mardi après-midi. Il n'y aurait eu aucune fouille, aucune investigation. L'ex-chef de l'Etat a conservé des parts de son ancien cabinet, mais n'y exerce plus depuis 10 ans.

Selon une autre source proche du dossier, rien n'aurait été saisi lors des deux autres perquisitions opérées mardi également, au domicile du couple Bruni-Sarkozy dans le XVIe arrondissement de Paris, et dans les nouveaux bureaux de Nicolas Sarkozy, rue de Miromesnil (VIIIe).

Ces différentes perquisitions, menées dans le cadre du financement présumé illicite de la campagne présidentielle de Sarkozy en 2007, ont été menées en l'absence de l'ex-chef de l'Etat, parti en vacances en famille. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.