Avortement : les Etats-Unis "déterminés" à soutenir "les droits de la santé reproductive" dans le monde

C'est ce qu'a déclaré vendredi le chef de la diplomatie américaine, Antony Blinken, après l'arrêt de la Cour suprême révoquant ce droit constitutionnel dans le pays.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le chef de la diplomatie américaine, Antony Blinken, lors d'une conférence de presse à Berlin, en Allemagne, le 24 juin 2022. (JOHN MACDOUGALL / AFP)

"Nous ne flancherons pas vis-à-vis de cet engagement." Washington compte poursuivre le soutien aux "droits de la santé reproductive" à travers le monde malgré l'arrêt historique de la Cour suprême révoquant ce droit aux Etats-Unis, a déclaré vendredi 24 juin le chef de la diplomatie américaine, Antony Blinken.

Le département d'Etat "va rester totalement déterminé à faciliter l'accès à des services de santé reproductive et à favoriser les droits de la santé reproductive à travers le monde", a détaillé Antony Blinken dans un communiqué. Il a aussi assuré que ses services "feront tout ce qui est possible" pour que l'ensemble des employés du département d'Etat puissent y avoir accès, "où qu'ils habitent"

Vendredi, la très conservatrice Cour suprême américaine a enterré le droit à l'avortement, revenant sur son arrêt emblématique Roe v. Wade de 1973 et renvoyant aux Etats américains la possibilité, ou non, d'interdire ou limiter les IVG. Au moins sept Etats ont d'ores et déjà activé, dès vendredi, cette interdiction.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers IVG

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.