Cet article date de plus de neuf ans.

Incendie à Aubervilliers : régularisation d'un héros sans-papiers ?

L'incendie d'un immeuble a fait trois victimes samedi soir à Aubervilliers. Lors du drame, les habitants ont beaucoup souligné le courage d'un des leurs : un jeune sans-papiers qui a sauvé la vie de nombreux de ses voisins.
Article rédigé par Julie Marie-Leconte
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (L'incendie à Aubervilliers a fait 3 morts et trois blessés sont toujours dans un état critique © maxppp)

Il s'appelle Mocen. Il a 26 ans et serait arrivé de Tunisie il y a 7 mois. Samedi soir, lors de l'incendie d'un immeuble à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), ce jeune mécanicien n'a pas hésité à braver les flammes pour aider plusieurs de ses voisins a échapper au brassier. Son courage n'a pas laissé indifférent le préfet de Seine-Saint-Denis. Philippe Galli a indiqué qu'il "regardera avec beaucoup d'attention et de bienveillance sa situation personnelle ".  En clair, s'il a réellement aidé des voisins lors de l'incendie, le jeune mécanicien pourrait être régularisé.

Pour le moment, le jeune homme épuisé ne souhaite pas réagir. Mocen a en effet lui-même été blessé dans l'incendie, brûlé au bras et au visage. Il sous-louait un studio au dernier étage. Considéré comme un occupant sans titre, il ne fait pas partie de ceux qui seront aidés pour retrouver un logement.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.