VIDEO. Arnaqué, ce jeune footballeur ivoirien se retrouve livré à lui-même en France

On lui avait promis une carrière de footballeur professionnel. Aujourd’hui, ce jeune ivoirien se retrouve livré à lui-même dans les rues de Paris.

Voir la vidéo
BRUT

Issouf avait un rêve : devenir footballeur professionnel en Europe. Alors qu’il est âgé de 15 ans, un agent plutôt douteux propose au jeune ivoirien de réaliser ce rêve. "C’était un recruteur qui m’avait contacté comme quoi il allait m’aider à venir en Europe et m’aider à pouvoir faire une carrière de foot professionnel", raconte-t-il. Après avoir regroupé quelques économies, le jeune homme monte dans un avion direction l’Italie. Sur place, Issouf retrouve l’associé du soi-disant recruteur qui ne tarde pas à le facturer. "J’ai tout de suite su que je m’étais fait avoir", concède-t-il. "Et ce gars-là, il m’a dit que c’était lui qui devait m’accompagner, me présenter au centre de formation. Et il n’a pas tenu sa promesse." Issouf se retrouve livré à lui-même dans un pays qu’il ne connaît pas et dont il ne parle pas la langue. Il refuse malgré tout de rentrer chez lui par peur de décevoir ses proches. "Je ne pouvais pas retourner au pays avec tout ce que ma grand-mère a dû investir", regrette le jeune ivoirien. "Il fallait bien que je me trouve un endroit ou peut-être faire plaisir à ma grand-mère, au moins qu’elle sache que je me suis débrouillé. C’était ça mon objectif. C’était ça le plus important." Un soir d’hiver, il prend la direction de la France. Là-bas, son avenir sera peut-être meilleur.

Un combat compliqué

Arrivé à Paris, Issouf est un mineur isolé étranger et doit prouver qu’il n’est pas majeur afin d’être pris en charge par l’aide sociale à l’enfance et pouvoir accéder à l’école. Une tâche ardue. "D’abord, la juge m’a proposé de faire le test et la vérification de mes documents", se souvient-il. "Et ils ont procédé au test osseux qui m’a donné raison." Enfin une bonne nouvelle pour le jeune homme. Mais après vérification de ses documents, la juge se rétracte. "Elle me dit que mon attestation d’identité ne m’appartient pas." À cet instant, le foot ne fait plus partie de la vie du jeune homme qui essaie tant bien que mal de s’en sortir, entre la juge et la rue. Mais un jour, il découvre le Melting Passes, une association sportive qui vient en aide aux mineurs isolés. "Même si je n’ai pas réalisé quelque chose dans ma vie, au moins j’ai trouvé une équipe, j’ai des amis". Aujourd’hui, Issouf est majeur. Il est toujours en attente de son titre de séjour et prépare un CAP avec un objectif : retourner chez lui et peut-être y créer une entreprise où il pourra "faire bosser les gens, comme ça, eux ils n'auront pas l'idée de venir en Europe et les faire travailler dans de meilleures conditions". S’il n’est pas devenu une star du football, il est pourtant la star du documentaire "Just Kids", diffusé ce mercredi 7 novembre sur Canal + où l’on suit le quotidien de mineurs isolés étrangers arrivés seuls sur le territoire français dans l’espoir d’une vie meilleure.

VIDEO. Arnaqué, ce jeune footballeur ivoirien se retrouve livré à lui-même en France
VIDEO. Arnaqué, ce jeune footballeur ivoirien se retrouve livré à lui-même en France (BRUT)