Le Parlement adopte définitivement le controversé projet de loi Asile et immigration

La majorité a voté en faveur du texte et la droite et la gauche s'y sont opposés pour des raisons différentes.

L\' Assemblée nationale à Paris, le 1er août 2018.
L' Assemblée nationale à Paris, le 1er août 2018. (GERARD JULIEN / AFP)

Le Parlement a définitivement adopté, par un ultime vote de l'Assemblée, le projet de loi Asile et immigration qui a fait l'objet de plusieurs mois de controverses. Le texte a été adopté par 100 voix pour et 25 contre. La majorité a voté en faveur du texte et la droite et la gauche s'y sont opposés pour des raisons différentes. Onze députés se sont abstenus – 8 de La République en marche et 3 MoDem.

En réduisant notamment les délais pour déposer une demande, ce projet de loi porté par Gérard Collomb vise à raccourcir à six mois, contre onze aujourd'hui, l'instruction de la demande d'asile. Objectif affiché : faciliter à la fois l'expulsion des déboutés et l'accueil des acceptés.

"Nous nous donnons les moyens de préserver un droit d'asile qui, si rien n'avait été fait, aurait pu rapidement être remis en cause comme on peut craindre qu'il le soit chez un certain nombre de pays européens", s'est réjoui le ministre de l'Intérieur dans l'Hémicycle.