Projet de loi immigration : Elisabeth Borne salue l'adoption du texte, Eric Ciotti revendique une "victoire historique pour la droite"

Article rédigé par Louis San, Alice Galopin
France Télévisions
Publié Mis à jour
Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, s'exprime à l'Assemblée nationale, lors de l'examen du projet de loi immigration, le 19 décembre 2023. (LUDOVIC MARIN / AFP)
Après le Sénat, l'Assemblée nationale a adopté le texte issu de la commission mixte paritaire avec 349 voix pour et 186 contre.

Ce qu'il faut savoir

Ce direct est désormais terminé.

L'Assemblée nationale a adopté, mardi 19 décembre, le texte issu de la commission mixte paritaire avec 349 voix pour et 186 contre. "Le texte immigration est voté définitivement", s'est immédiatement félicité sur X Gérald Darmanin. Le ministre de l'Intérieur assure que le texte a été voté "sans les voix" des députés du Rassemblement national. Un peu plutôt dans la soirée, le Sénat, majoritairement à droite, avait largement voté le projet de loi avec 214 votes pour et 114 contre. 

Elisabeth Borne a assuré sur X que la "majorité a fait bloc" pour adopter un "texte nécessaire, utile, attendu par les Français". Le patron du parti Les Républicains, Eric Ciotti, a quant à lui salué "une victoire historique pour la droite". Marine Le Pen a également revendiqué "une incontestable victoire idéologique" du Rassemblement national. 

Vingt députés Renaissance ont voté contre le texte. Quelques heures avant le vote, plusieurs députés Renaissance avaient déclaré qu'ils allaient voter contre le texte issu de la commission mixte paritaire, dont une figure de l'aile gauche de la majorité, Sacha Houlié, qui présidait pourtant la CMP. Au total, vingt députés du groupe Renaissance ont voté contre ce texte, et 17 autres se sont abstenus, selon le détail du scrutin.

Elisabeth Borne dénonce une "grossière manœuvre" du RN. Lors d'une réunion mardi soir avec les députés Renaissance, la Première ministre a fustigé la "grossière manœuvre" du Rassemblement national, qui a annoncé son intention de voter le texte à l'Assemblée. "Nous apprécierons les résultats du vote sans prendre en compte les voix du RN", a déclaré la cheffe du gouvernement, a appris franceinfo auprès d'un participant à la réunion. 

Gérald Darmanin promet de "doubler" les régularisations des travailleurs sans-papiers. Le ministre de l'Intérieur a affirmé mardi soir que si le projet de loi sur l'immigration était adopté par le Parlement, il permettrait de "doubler" le nombre de régularisations des travailleurs sans-papiers. Cela représente "entre 7  000 à 10  000" titres supplémentaires "chaque année", a-t-il précisé devant le Sénat.

La gauche fustige la CMP.   "La majorité a cédé sur toutes les lignes rouges et a dépassé les lignes bleu marine", a dénoncé devant les journalistes le président du groupe socialiste Boris Vallaud, membre de la commission, lundi soir. Cette CMP est "une mascarade de démocratie", a déclaré la cheffe de file du groupe La France insoumise, Mathilde Panot, appelant à l'unisson de plusieurs élus de gauche au retrait du texte. L'exécutif avait promis de le faire en cas d'échec de la commission.

Le Live

L'actu en continu
  • Avatar
    Avatar
    le point sur l'actu
    Il y a 0 sec
    Il est temps de fermer ce direct, qui est en pause jusqu'à demain 6 heures. Voici un ultime rappel des principaux titres :
    #IMMIGRATION Le Parlement a définitivement adopté le projet de loi immigration. A l'Assemblée nationale, 349 députés ont voté "pour" et 186 ont voté "contre". "La majorité a fait bloc. La manœuvre du RN a échoué", juge Elisabeth Borne, tandis que Marine Le Pen voit dans ce vote "une incontestable victoire idéologique du RN".
    #IMMIGRATION La majorité est fracturée à l'issue de ce vote. Sur 170 députés Renaissance, 131 députés ont voté pour, 20 se sont abstenus et 17 ont voté contre, dont Sacha Houlié, président de la commission des Lois, qui a présidé la commission mixte paritaire. Au gouvernement, des ministres de l'aile gauche de la macronie ont envisagé de démissionner.
    #MONIQUE_OLIVIER L'ex-femme de Michel Fourniret, Monique Olivier, a été condamnée à la réclusion à perpétuité pour complicité dans trois meurtres, dont celui d'Estelle Mouzin.
    #PPDA Patrick Poivre d'Arvor a été mis en examen pour viol dans le cadre de l'information judiciaire ouverte après une plainte de la journaliste Florence Porcel, annonce le parquet de Nanterre.
  • Avatar
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #IMMIGRATION Elisabeth Borne sera demain matin l'invitée de France Inter à 8h20. Emmanuel Macron doit également s'exprimer demain, mais pour l'instant nous n'avons aucun détail quant au format de sa prise de parole.
  • Avatar
    Avatar
    Boris Vallaud
    président des députés socialistes Il y a 0 sec
    "C'est un déshonneur pour cette majorité. Nous sommes fiers de la probité morale et de la fidélité aux valeurs de la République qui sont les nôtres."
    #IMMIGRATION "Chacun se regardera ce soir devant la glace", a déclaré Boris Vallaud, le président des députés socialistes, à l'issue du vote.
  • Avatar
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #IMMIGRATION Le message sur X (anciennement Twitter) de la Première ministre survient près de 17 minutes après celui de Marine Le Pen. Pour elle, ce vote est "un petit pas" mais signe "une incontestable victoire idéologique du RN".
  • Avatar
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #IMMIGRATION "La majorité a fait bloc. La manœuvre du RN a échoué", juge Elisabeth Borne.
  • Avatar
    Avatar
    Eric Ciotti
    président des Républicains Il y a 0 sec
    "Ce sont les Républicains qui ont permis sur le fond et sur la forme l'adoption de ce texte. Il faut que la majorité en tienne compte."
    #IMMIGRATION Le président des Républicains salue une "victoire historique pour la droite".
  • Avatar
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #IMMIGRATION "Ce soir, la majorité est en crise", réagit Eric Ciotti, le président des Républicains. "Le 'en même temps' est une impuissance", juge-t-il.
  • Avatar
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #IMMIGRATION Notre journaliste Margaux Duguet épluche le vote des députés.
  • Avatar
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #IMMIGRATION Le détail du vote est disponible sur le site de l'Assemblée nationale. C'est par ici.
  • Avatar
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #IMMIGRATION Un journaliste du Figaro fait cette synthèse sur l'influence du vote des députés RN.