Youtube : soupçons d'abus sexuels

Sur Twitter, un message publié par le Youtubeur Squeezie dénonce les abus sexuels de certaines stars du web. 

Voir la vidéo
FRANCE 3

Adulés, admirés. Depuis quelques années, ce sont les nouvelles stars des ados : les Youtubeurs. Ces anonymes qui se filment, font de l'humour ou des tutoriels. Leurs vidéos font des milliers de vues sur Internet. Squeezie, l'un des plus suivis lance l'alerte : "les Youtubeurs (y compris ceux qui crient sur tous les toits qu'ils sont féministes) qui profitent de la vulnérabilité psychologique de jeunes abonnées pour obtenir des rapports sexuels on vous voit. La vérité finit toujours pas éclater", écrit-il sur Twitter le 6 août 2018.

#BalanceTonYoutubeur

Plus de 45 000 personnes réagissent à ce message et très vite le hashtag "BalanceTonYoutubeur" devient viral sur les réseaux sociaux. Les témoignages d'adolescentes se multiplient. France 3 a recueilli certains de ces témoignages de façon anonyme. Claire avait 15 ans. Elle a gardé la preuve de ses conversations avec un Youtubeur de 27 ans qui multiplie les propositions sexuelles. "Dès le premier soir, il m'avait demandé si je l'avais fait", se rappelle-t-elle. Marie avait elle aussi 15 ans quand un célèbre Youtubeur de 24 ans la contacte. Très vite, cela dérape. L'homme lui demande des photos et vidéos d'elle en sous-vêtements. Pour les associations de protection de l'enfance, il y a danger. Tous les Youtubeurs en cause réfutent ces accusations. À ce jour en France, aucune plainte n'a été déposée.

Le JT
Les autres sujets du JT
(JEAN-FRAN?OIS FREY / MAXPPP)