VIDEO. Audrey Pulvar sur Hulot et Darmanin : "Ce qui me frappe dans la communication du gouvernement, c'est de dire qu'il n'y a pas d'affaire",

La présidente de la Fondation pour la Nature et l'Homme a critiqué jeudi sur franceinfo "la communication du gouvernement" à propos des deux affaires d'accusations de viols visant Nicolas Hulot et Gérald Darmanin.

FRANCEINFO / RADIOFRANCE

Audrey Pulvar, présidente de la Fondation pour la nature et l'homme, créée par Nicolas Hulot, a expliqué jeudi 1er mars sur franceinfo qu'elle avait été "extrêmement surprise" par l'affaire d'accusation de viol visant le ministre de la Transition écologique, car "ça ne cadre pas du tout avec le Nicolas Hulot que je connais". Le ministre "m'a fait état de son trouble, de sa colère, aussi, de son indignation, d'être ainsi mis en cause", a confié l'ancienne journaliste.

"Plus respectueux, plus équilibré, plus intelligent"

Audrey Pulvar a également critiqué "la communication du gouvernement" dans les deux affaires, Hulot et Darmanin. "Ce qui me frappe dans la communication du gouvernement sur les deux affaires, c'est de dire qu'il n'y a pas d'affaire. Circulez, il n'y a rien à voir, il n'y a pas d'affaire, nous on continue à travailler."

"Je pense qu'il aurait été plus respectueux, plus équilibré et plus intelligent aussi, de dire que, dans le cas de Nicolas Hulot, il y a eu une plainte, il y a une dizaine d'années. Qu'elle a été classée sans suite, que la procédure ne sera pas rouverte, qu'il y a prescription sur les faits et donc que l'on considère que la justice est éteinte dans cette affaire, a-t-elle expliqué. Et dans l'affaire Darmanin, que la justice est saisie, qu'elle est au travail et qu'on verra bien ce qu'il en sortira."

La présidente de la Fondation pour la Nature et l\'Homme, Audrey Pulvar, sur franceinfo le 1er mars 2018.
La présidente de la Fondation pour la Nature et l'Homme, Audrey Pulvar, sur franceinfo le 1er mars 2018. (RADIO FRANCE)