Cet article date de plus de six ans.

Transports : le sentiment d'insécurité persiste

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
insecurite -
insecurite insecurite - (France 2)
Article rédigé par France 2
France Télévisions
France 2

Le sentiment d'insécurité dans les transports est partagé par plus d'une femme sur deux. Les chiffres montrent que les hommes sont plus souvent victimes d'agressions.

C'est un sentiment partagé par une femme sur deux : l'insécurité dans les transports en commun. Harcèlements de toutes sortes, insultes, voire agressions physiques font que 51% des femmes affirment ne pas se sentir tranquilles dans le métro, le RER ou le bus. 7% considèrent même qu'elles ne sont jamais en sécurité.

Les hommes davantage agressés

Pour les hommes, le sentiment d'insécurité concerne 38% des usagers. Pourtant, selon les chiffres de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales, les femmes sont moins victimes d'agressions que les hommes. Mais les violences qu'elles subissent comme les regards insistants ne sont souvent pas pris en compte par les statistiques. Quant aux atteintes sexuelles, elles ont concerné au moins 267 000 personnes entre 2014 et 2015, essentiellement des femmes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.