Suisse : la justice juge prescrites les accusations de viol d'une ex-actrice contre Roman Polanski

Renate Langer, 61 ans, a expliqué avoir été violée par le cinéaste en 1972. Elle était alors âgée de 15 ans.

Roman Polanski, le 30 octobre 2015, à Cracovie (Pologne).
Roman Polanski, le 30 octobre 2015, à Cracovie (Pologne). (BEATA ZAWRZEL / AFP)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

La justice suisse a déclaré prescrites, mercredi 8 novembre, les accusations de viol contre le cinéaste Roman Polanski proférées fin septembre par Renate Langer. Cette ancienne actrice a expliqué qu'elle avait 15 ans au moment des faits, en 1972.

"Dans la mesure où les faits se sont déroulés il y a 45 ans, la prescription pénale est intervenue au plus tard en 1987", a affirmé dans un communiqué le ministère public du canton de Berne, qui examinait cette plainte.

Quatre femmes accusent le réalisateur

Aujourd'hui âgée de 61 ans, Renate Langer avait fait le 26 septembre une déposition auprès de la police suisse. Elle dit avoir rencontré Roman Polanski quand elle était mannequin à Munich. Attirée par la possibilité d'un casting, elle raconte avoir rendu visite au metteur en scène dans sa maison située dans la station alpine de Gstaad, où il l'aurait violée. Il s'agit de la quatrième femme à sortir de l'ombre pour accuser de viol ou d'agression sexuelle le réalisateur de 84 ans.