Cet article date de plus de quatre ans.

Royaume-Uni : accusé de harcèlement sexuel, le ministre de la Défense, Michael Fallon, démissionne

Le ministre avait été accusé d'avoir posé sa main sur le genou d'une journaliste au cours d'un dîner, lors de la conférence du Parti conservateur, en 2012.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Michael Fallon, le 31 octobre 2017 à Londres (Royaume-Uni).  (TOLGA AKMEN / AFP)

Accusé de harcèlement sexuel, le ministre de la Défense britannique, Michael Fallon, a démissionné mercredi 1er novembre, a indiqué un porte-parole du ministère à l'AFP. Le ministre est accusé d'avoir posé sa main sur le genou d'une journaliste au cours d'un dîner, lors de la conférence du Parti conservateur, en 2012. Michael Fallon a déclaré à la BBC que son comportement dans le passé n'avait "peut-être pas été à la hauteur". Sa lettre de démission a été publiée par la Press Association sur Twitter. 

Dans la foulée des accusations portées à Hollywood contre le producteur Harvey Weinstein, des centaines de milliers de femmes ont rendu publics les faits de harcèlement dont elles ont été victimes et le Parlement britannique n'a pas fait exception. Mercredi, la Première ministre britannique Theresa May a annoncé qu'elle prendrait les mesures nécessaires si une personne était soupçonnée ou s'il existait des preuves d'inconduite sexuelle. "Je dis très clairement que nous prendrons les mesures nécessaires à l'encontre de ceux contre lesquels il y a des allégations, et la preuve est là, il y a eu des cas d'inconduite", a-t-elle déclaré devant les parlementaires. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Violences sexuelles

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.