Paris : le directeur d’un lycée privé mis en examen pour agression sexuelle après la plainte de l'un de ses élèves

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Paris : le directeur d’un lycée privé mis en examen pour agression sexuelle suite à la plainte de l'un de ses élèves
France 2
Article rédigé par
S.Perez, N.Perez, L.Feuerstein, S.Giaume, P.Maire, G.Pinol, J.Pirès - France 2
France Télévisions

Le directeur du lycée Saint-Jean-de-Passy, Daniel Chapellier, a démissionné de ses fonctions après avoir été mis en examen pour "agression sexuelle sur mineur". Un collégien de 14 ans l’accuse de lui avoir demandé une fellation.

Un scandale a éclaté cette semaine dans le lycée privé Saint-Jean-de-Passy, dans le 16e arrondissement de Paris. Daniel Chapellier, le directeur de cet établissement prestigieux depuis le mois de juin dernier, a été mis en examen pour "agression sexuelle sur mineur". France Télévisions l’avait rencontré en 2011 alors qu’il était le directeur du collège Stanislas, dans le 6e arrondissement. L’homme est une figure forte de l’enseignement catholique. Le conseil d’administration a prévenu les familles des 2900 élèves dans un mail envoyé jeudi 11 février, rappelle le 20 Heures du samedi 13 février.

"Il m’a demandé si je me masturbais"

Un collégien de 14 ans accuse le directeur d’avoir eu des gestes déplacés lors d’une convocation dans son bureau pour des problèmes de discipline. Le directeur de 71 ans rejette ces accusations, selon son avocat. L’enquête ne fait que commencer. D’autres élèves garçons rapportent des faits similaires devant les caméras de France Télévisions. "Il me demande si je regarde du contenu pornographique sur Internet, à quelle fréquence, il me demande également si je me masturbe, et à quelle fréquence", assure un jeune. Le directeur a démissionné de ses fonctions. Une cellule d’écoute a été mise en place pour les élèves. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.