Cet article date de plus d'un an.

Isère : le principal suspect du meurtre de Victorine Dartois entendu dans une enquête pour viol

Les faits auraient été commis en 2018. Une jeune femme a porté plainte.

Article rédigé par
avec France Bleu Isère - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le corps retrouvé à Villefontaine (Isère) dans un ruisseau est bien celui de Victorine Dartois, la jeune femme disparue samedi dernier.

 (France 2)

Le principal suspect du meurtre de Victorine Dartois en Isère a été placé en garde à vue dans une enquête pour viol, indique mardi 2 février le parquet de Grenoble. Cette garde à vue à été levée en fin de journée.

Ludovic Bertin, 25 ans, a été extrait de la maison d’arrêt où il est actuellement incarcéré pour être entendu dans le cadre d’une enquête pour viol, après une plainte déposée par une jeune femme âgée de 20 ans à l’époque pour des faits qui auraient été commis en 2018. La plainte est postérieure à l’affaire Victorine et les faits auraient été commis dans le département du Rhône. Le suspect a gardé le silence lors de sa garde à vue, a précisé le parquet de Grenoble qui va prendre un réquisitoire supplétif pour viol, afin de saisir les juges d’instruction qui enquêtent déjà sur le meurtre de Victorine Dartois.

Ludovic Bertin a été mis en examen en octobre 2020 pour meurtre précédé d’une tentative de viol après la mort de Victorine Dartois, une jeune étudiante de 18 ans. Ce père de famille a avoué une partie des faits mais a nié tout mobile sexuel.

Me Kelly Monteiro, qui défend les parents de Victorine Dartois, a indiqué à France Bleu Isère qu'elle était aussi l'avocate de cette jeune femme qui accuse Ludovic Bertin de viol. La jeune femme a contacté l’avocate juste après la divulgation du nom de Ludovic Bertin. "Quand elle a su qu'il niait tout mobile sexuel, elle a décidé de ne plus se taire et de déposer plainte. J'avais informé les parents de Victorine qu'il pourrait y avoir une autre affaire qui pourrait nous conforter dans le fait que ce soit pour un motif sexuel", poursuit Me Monteiro.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Violences sexuelles

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.