Inceste : la commission livre ses recommandations

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Après trois ans d’enquête, le rapport de la Commission indépendante sur l’inceste et les violences sexuelles faites aux enfants (Ciivise) fait état d’une réalité insupportable sur l’inceste en France. -
Inceste : la commission livre ses recommandations Après trois ans d’enquête, le rapport de la Commission indépendante sur l’inceste et les violences sexuelles faites aux enfants (Ciivise) fait état d’une réalité insupportable sur l’inceste en France. - (France 2)
Article rédigé par France 2 - E. Bailly
France Télévisions
France 2
Après trois ans d’enquête, le rapport de la Commission indépendante sur l’inceste et les violences sexuelles faites aux enfants (Ciivise) fait état d’une réalité insupportable sur l’inceste en France.

Des témoignages accablants d’inceste, la Commission indépendante sur l’inceste et les violences sexuelles faites aux enfants (Ciivise) en a recueilli des milliers. Selon son rapport, 160 000 enfants sont victimes de violences sexuelles chaque année. C’est un enfant toutes les trois minutes en France. La Ciivise formule 82 recommandations, parmi lesquelles un dépistage systématique et un rendez-vous médical individuel pour tous les mineurs chaque année. Deuxième idée : rendre les atteintes sexuelles imprescriptibles, qu’elles ne s’éteignent pas en droit pénal.

Un coût de 9,7 milliards d’euros par an pour la société

Troisième piste : suspendre l’autorité parentale de l’adulte poursuivi pour ce genre de faits. Des méthodes de prévention indispensables, selon le président de la Ciivise, car cela coûte cher de soigner ces victimes. "L’absence de soin, l’impunité des agresseurs coûte à la société : 9,7 milliards d’euros par an", s’alarme Edouard Durand, co-président de la Ciivise. Ultime demande de ce rapport : ne pas dissoudre la Ciivise afin de ne pas interrompre le travail de libération de la parole.

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.