Cet article date de plus de trois ans.

Violences sexuelles : en Suède, le premier festival de musique sans hommes organisé en 2018

Face aux nombreux cas d'agressions sexuelles et de viols commis lors des festivals de musique, une humoriste suédoise a annoncé le lancement d'un festival sans hommes organisé à la fin de l'été de l'année prochaine.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des festivaliers lors du "Sweden Rock Festival" à Norje en Suède, le 7 juin 2017. (FREDRIK SANDBERG / TT NEWS AGENCY / AFP)

Une mesure radicale. Indignée par le nombre d'agressions sexuelles et de viols commis lors des festivals, une humoriste suédoise a annoncé, dimanche 19 novembre, la tenue à la fin de l'été prochain du premier festival de musique interdit aux hommes. Il se tiendra à Göteborg, à l'ouest du pays, les 31 août et 1er septembre 2018. "Faites fonctionner tous les rappels de votre agenda parce que ce sont les dates du festival !", a écrit l'organisatrice, Emma Knyckare sur Instagram.

Elle avait lancé le projet d'un festival sans hommes après l'annulation de l'édition 2018 du plus grand festival de musique de Suède, Bråvalla, après une série de plaintes pour viols et agressions sexuelles déposées lors des précédentes éditions. Le festival, baptisé "Statement", a pour ambition de "créer un espace sûr pour les femmes, les personnes non-binaires et transsexuelles qui veulent participer à un festival et être en sécurité", est-il expliqué sur le site internet (en anglais). L'événement sera ouvert aux personnes transgenres. La billetterie doit ouvrir le 1er décembre.

"Boire des bières sans avoir besoin de regarder derrière son épaule"

"Ce qu'on fait, c'est proposer une zone franche où on peut aller, faire la fête, boire des bières sans avoir besoin de regarder derrière son épaule, a expliqué Emma Knyckare à la radio publique suédoise. C'est super important. La campagne #MeToo l'a montré aussi", a-t-elle ajouté. Le mot-dièse #MeToo a été lancé le 15 octobre dans le sillage de l'affaire Harvey Weinstein pour évaluer l'ampleur des agressions contre les femmes. Il a été repris plus de 1,7 million de fois sur Twitter en cinq jours, selon Visibrain. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Violences sexuelles

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.