Cet article date de plus de trois ans.

Accusations de viol : le chanteur Saad Lamjarred "conteste vigoureusement les faits" assure son avocat

Le chanteur marocain est mis en examen pour viol et placé sous contrôle judiciaire. "Aucun élément matériel ne montre qu'il y ait eu violence ou contrainte", affirme maître Jean-Marc Fedida.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Jean-Marc Fedida, le 1er décembre 2016, à Paris.  (BERTRAND GUAY / AFP)

Le chanteur marocain Saad Lamjarred, mis en examen pour viol et placé sous contrôle judiciaire mardi 28 août, "conteste vigoureusement les faits et ne reconnaît aucune espèce de violence", a indiqué à franceinfo son avocat, Me Jean-Marc Fedida.

Saad Lamjarred a rencontré une jeune femme dans une boîte de nuit de Saint-Tropez (Var), dans la nuit de samedi à dimanche. Il l'a invitée dans sa chambre d'hôtel et a eu avec elle "une relation sexuelle consentie", selon son avocat. "Aucun élément matériel ne montre qu'il y ait eu violence ou contrainte", explique-t-il.

Le parquet de Draguignan fait état d'une version contradictoire de la jeune femme qui accuse le chanteur de viol. Saad Lamjarred a interdiction de quitter la France et d'entrer en contact avec la victime. Il a dû fournir une caution de 150 000 euros.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Violences sexuelles

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.