11-Novembre : quand la Lorraine est redevenue française

Emmanuel Macron se trouve en Lorraine, lundi 5 novembre. Une région qui, outre la fin de la guerre, célèbre aussi son retour dans le giron français. Un retour après 48 années d'annexion allemande.

FRANCE 3

Le 19 novembre 1918, les troupes françaises entrent à Metz (Moselle), la ville est libérée et les Messins laissent exploser leur joie. "On sort les drapeaux, les petites filles sont habillées en costume lorrain, on est soulagé parce que c'est la fin de la guerre, mais c'est aussi la fin des contraintes imposées dès juillet 1914 par Guillaume II", dont l'interdiction de parler français dans les rues, rapporte l'écrivain Pierre Brasme.

Des espoirs qui seront déçus

Les Messins vont alors exprimer leur haine vis-à-vis de l'Allemagne impériale en démolissant une à une les statues des souverains allemands. Le 8 décembre, le président Raymond Poincaré, et le président du conseil Georges Clemenceau sont acclamés. Mais, très vite, les espoirs vont être déçus. "Il a fallu réadapter l'économie, qui était tournée vers l'Allemagne, vers la France et il y a donc eu des tickets de rationnement jusqu'en 1920", souligne Philippe Wilmouth, président de l'association pour la conservation de la mémoire de la Moselle.

Emmanuel Macron se trouve en Lorraine, lundi 5 novembre. Une région qui, outre la fin de la guerre, célèbre aussi son retour dans le giron français. Un retour après 48 années d\'annexion allemande.
Emmanuel Macron se trouve en Lorraine, lundi 5 novembre. Une région qui, outre la fin de la guerre, célèbre aussi son retour dans le giron français. Un retour après 48 années d'annexion allemande. (FRANCE 3)