Mères porteuses thaïlandaises : un Australien accusé de pédophilie sur ses jumeaux

Il a été mis en examen pour abus sexuels sur ses enfants, issus d'une mère porteuse thaïlandaise, rapportent les médias australiens.

Siriwan Nitichad, une mère porteuse thaïlandaise, a donné naissance à des jumeaux qu\'elle a portés pour un couple australien.
Siriwan Nitichad, une mère porteuse thaïlandaise, a donné naissance à des jumeaux qu'elle a portés pour un couple australien. (ABC AUSTRALIE / CAPTURE FRANCETV INFO)

Après l'affaire Gammy, la gestation pour autrui (GPA) retrouve la une des médias en Australie. Un père a été mis en examen pour abus sexuels sur ses jumeaux, issus d'une mère porteuse thaïlandaise, et détention de documents à caractère pédophile, rapporte la presse australienne mardi 2 septembre.

Siriwan Nitichad avait accepté de porter le bébé d'un couple d'Australiens qui n'arrivaient pas à concevoir d'enfant, donnant ses propres ovules en échange de 3 900 euros, selon le groupe audiovisuel public Australian Broadcasting Corporation (en anglais).

L'épouse a désormais la charge des enfants

Le père australien dément les accusations et doit être renvoyé devant un tribunal avant la fin 2014. C'est son épouse, dont il est désormais séparé, qui a la charge des jumeaux. Siriwan Nitichad a toutefois déclaré qu'elle était prête à recueillir les jumeaux en cas de besoin. "S'ils n'ont personne pour prendre soin d'eux, nous serons heureux de le faire", assure-t-elle.

Cette affaire survient alors que les autorités thaïlandaises ont lancé une stricte politique de contrôle de la GPA après un scandale provoqué par d'autres Australiens. Un couple est accusé d'avoir abandonné leur bébé trisomique, Gammy, à sa mère porteuse thaïlandaise, en préférant emmener sa jumelle bien portante.