Seine-Saint-Denis : un homme soupçonné d'avoir tué sa compagne et leur fille de deux ans arrêté

La femme de 29 ans et la fille de 2 ans et demi sont mortes après avoir reçu de nombreux coups de couteaux. La sœur du suspect a également été gravement blessée.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une femme et une fillette sont décédées après avoir reçues de nombreux coups de couteau à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), samedi 8 janvier. (GOOGLE MAPS)

Un homme soupçonné d'avoir tué à l'arme blanche sa compagne et sa fille dans la nuit du vendredi 7 au samedi 8 janvier, à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) a été placé en garde à vue, a annoncé le parquet de Bobigny samedi. Une sœur du suspect a également été gravement blessée.

Les deux personnes tuées sont la compagne du suspect, âgée de 29 ans, et sa fille, âgée de 2 ans et demi. Elles ont été retrouvées mortes à leur domicile commun, après qu'un témoin a prévenu la police.

Une autre jeune femme, la sœur du suspect, âgée de 20 ans, s'est défenestrée par la porte-fenêtre de l'appartement, situé au 2e étage d'un immeuble. Hospitalisée en urgence absolue, elle a été opérée et son pronostic vital n'est plus engagé, affirme le parquet samedi soir.

Les trois victimes avaient toutes reçu plusieurs coups de couteau. Une arme pouvant être celle du crime a été retrouvée sur place.

Aucune plainte pour violences conjugales retrouvée

Le suspect, âgé de 29 ans, a été interpellé après avoir fui les lieux et heurté violemment un mur au volant d'une voiture, explique le parquet. Il est toujours hospitalisé pour des fractures aux mains, aux chevilles et un pneumo-thorax.

"En l'état, il n'a ps été retrouvé de plaintes à son encontre pour des faits de violences conjugales", affirme le parquet de Bobigny samedi soir. Le suspect a en revanche fait l'objet de plusieurs condamnations entre 2010 et 2021, pour des faits de violences, d'atteintes aux biens, et des infractions routières ou liées aux stupéfiants.

Une enquête a été ouverte pour homicide sur conjoint et ascendant et pour tentative d'homicide.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Féminicides

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.