Féminicide à Colmar : l'homme suspecté d'avoir tué son ex-compagne a été mis en examen pour "homicide volontaire par conjoint"

L'homme a reconnu les faits, indiquant aux enquêteurs avoir agi "à la suite d'une dispute, dans un contexte d'alcoolisation importante."

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La victime a été défenestrée du 8e étage de cet immeuble de Colmar, le 3 juin 2021. (VANESSA MEYER / MAXPPP)

L'homme suspecté d'avoir tué son ex-compagne jeudi 3 juin à Colmar, en la poussant par une fenêtre du huitième étage d'un immeuble, a été mis en examen samedi 5 juin pour "homicide volontaire par conjoint" et placé sous mandat de dépôt, a indiqué le parquet de Colmar dans un communiqué.

L'homme a reconnu les faits. Il a indiqué avoir agi "à la suite d'une dispute, dans un contexte d'alcoolisation importante", précise le communiqué. L'enquête se poursuit, notamment pour auditionner les témoins et les proches, ainsi que pour vérifier l'emploi du temps du suspect et de la victime dans les moments qui ont précédé le meurtre.

La victime a chuté de 19 mètres sur le toit d'une salle de sport en contrebas. Elle est décédée sur place, malgré l'intervention des sapeurs-pompiers et du Smur.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Féminicides

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.