Cet article date de plus d'un an.

Affaire Vincent Lambert : une audience cruciale à la Cour de cassation

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Affaire Vincent Lambert : une audience cruciale à la Cour de cassation
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

La Cour de cassation examine, lundi 24 juin, la décision de la cour d'appel de Paris qui a ordonné la reprise des traitements de Vincent Lambert le 20 mai.

L'affaire Vincent Lambert est de nouveau devant les tribunaux, lundi 24 juin. Le 20 mai dernier, après des années de procédure judiciaire, l'arrêt des traitements de Vincent Lambert, patient tétraplégique dans un état végétatif depuis dix ans, débute au CHU de Reims (Marne). Quelques heures plus tard, nouveau rebondissement, la cour d'appel de Paris ordonne, à la surprise générale, la reprise des soins. Une victoire pour son comité de soutien.  

Symbole du débat sur la fin de vie

La cour d'appel de Paris était-elle compétente pour assurer la reprise des traitements ? C'est cette question que devra trancher aujourd'hui la Cour de cassation. L'audience est cruciale tant l'homme de 42 ans est devenu le symbole du débat sur la fin de vie en France. Si la décision de la Cour d'appel est rejetée, un nouvel arrêt de l'alimentation et de l'hydratation de Vincent Lambert pourrait être décidé.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vincent Lambert

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.