Affaire Vincent Lambert : son médecin traitant annonce l'arrêt des soins au cours de la semaine du 20 mai

Après la décision du Conseil d'État, le médecin traitant de Vincent Lambert a annoncé à sa famille l'arrêt des traitements dans les prochains jours.

FRANCE 2

La fin peut-être d'un feuilleton tragique au CHU de Reims. Le médecin traitant de Vincent Lambert à l'hôpital vient d'écrire à la famille de son patient. "Je vous informe que l'arrêt des traitements et la sédation profonde et continue (...) seront initiés au cours de la semaine du 20 mai". Vincent Lambert, 42 ans, est hospitalisé depuis 11 ans dans un état neurovégétatif irréversible, selon les médecins. C'est la cinquième fois que l'arrêt des soins est annoncé depuis 2013.

Une dernière chance

Mais Vivianne, sa mère, et ses avocats, ne veulent toujours pas s'y résoudre. Depuis six ans, la bataille juridique est acharnée entre Rachel, l'épouse de Vincent Lambert, favorable à l'arrêt des soins, et ses parents, qui s'y refusent. Les tribunaux administratifs, le Conseil d'État et la Cour européenne des droits de l'homme ont tous validé l'arrêt des traitements, mais un comité des Nations Unies a réclamé la semaine dernière de suspendre toute décision. Ses parents vont donc solliciter le défenseur des droits et le président de la République pour que la France respecte les recommandations de l'ONU. Leur dernière chance d'éviter la mort programmée de Vincent Lambert.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vincent Lambert, photographié par ses parents sur son lit d\'hôpital, à Reims (Marne), le 15 avril 2015.
Vincent Lambert, photographié par ses parents sur son lit d'hôpital, à Reims (Marne), le 15 avril 2015. (AFP)