Affaire Vincent Lambert : les médecins demandent la désignation d'un tuteur légal

Contre toute attente, les médecins du CHU de Reims ne se sont pas prononcé sur l'arrêt des soins de Vincent Lambert.

FRANCE 3

Les médecins n'ont pas tranché sur l'affaire Vincent Lambert. La famille de ce patient tétraplégique, en état végétatif, se déchire. Les médecins ont saisi la justice pour désigner un représentant légal de Vincent Lambert. Après deux ans de procédure, l'épouse de Vincent Lambert, favorable à l'arrêt des soins de son époux, espérait que les médecins lui donnent raison. A la sortie de l'hôpital elle craque : "Tout le monde se dit 'mais qui est Vincent ?'Qui se pose la question de qui a été Vinent ?", demande Rachel Lambert.

Des militants anti-euthanasie

Depuis sept ans, Vincent Lambert est un patient tétraplégique en état végétatif. Les médecins qui avaient le dernier mot aujourd'hui ont finalement choisi de ne pas décider en raison des pressions extérieures. Des militants anti-euthanasie étaient d'ailleurs présents à l'extérieur de l'hôpital pour soutenir les parents de Vincent Lambert, satisfaits que l'arrêt des soins n'ait pas été décidé. "C'est un soulagement", se félicite la mère de Vincent Lambert à la sortie e l'hôpital. Ses médecins demandent la désignation d'un tuteur légal, une position soutenue par la ministre de la Santé Marisol Touraine.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Les parents de Vincent Lambert, Pierre et Viviane Lambert, devant le CHU de Reims, le 23 juillet 2015.
Les parents de Vincent Lambert, Pierre et Viviane Lambert, devant le CHU de Reims, le 23 juillet 2015. ( FRANCE 2)