Affaire Vincent Lambert : le tribunal administratif ordonne une nouvelle expertise médicale

Les juges étaient invités à se prononcer sur la décision du CHU de Reims d'arrêter les traitements de ce patient hospitalisé dans un état végétatif.

Le CHU de Reims (Marne) où est hospitalisé Vincent Lambert, le 27 juin 2015.
Le CHU de Reims (Marne) où est hospitalisé Vincent Lambert, le 27 juin 2015. (FRANCOIS NASCIMBENI / AFP)

Le tribunal administratif ordonne une nouvelle expertise médicale dans l'affaire Vincent Lambert, vendredi 20 avril. Les juges étaient invités à se prononcer sur la décision du CHU de Reims (Marne) d'arrêter les traitements de ce patient hospitalisé dans un état végétatif.

Les parents de Vincent Lambert, ainsi qu'un frère et une soeur, ont déposé mardi un recours en référé libertés, à l'effet suspensif, pour empêcher la mise en oeuvre de l'arrêt des traitements du patient, annoncé le 9 avril par le Dr Vincent Sanchez du CHU de Reims.

Cette décision implique l'arrêt de l'alimentation et de l'hydratation artificielles, ainsi qu'une sédation profonde et continue, ce que les requérants considèrent comme, selon eux, "un projet de mort" et non "un projet de fin de vie". Dans une interview à France 3, Viviane Lambert, la mère du patient, a indiqué sa volonté de défendre "son fils jusqu'au bout."