Fin de vie : comment faire pour rédiger ses directives anticipées ?

La ministre de la santé Agnès Buzyn a appelé les Français à rédiger leurs souhaits de fin de vie. Seuls 13% des citoyens ont déjà pris leurs dispositions. 

FRANCE 2

Rémi a consigné ses directives médicales en 2013. En cas d'accident, ses proches connaîtront sa volonté en lisant ses directives anticipées. "Si je me retrouve dans un état végétatif et qu'il n'y a aucune chance que j'en sorte et que je puisse retrouver une vie normale, je ne souhaite pas être maintenu dans cet état", explique le jeune homme, qui refuse par avance tous traitements médicaux disproportionnés. 

La majorité de la population ignore la démarche 

Il a transmis ses directives anticipées à trois personnes de confiance, dont sa mère. En France, seuls 13% des citoyens ont rédigé leurs directives anticipées. Près de 60% de la population ignore l'existence de la démarche. Concrètement, les Français disposent de deux options pour rédiger leurs volontés. On peut écrire ses souhaits sur une simple feuille de papier, qu'il faudra dater et signer. Sinon, il faudra s'aider d'un formulaire accessible sur le site du ministère de la Santé. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Seuls 13% des Français ont rédigé des directives anticipées. 
Seuls 13% des Français ont rédigé des directives anticipées.  (FRANCE 2)