Cet article date de plus de neuf ans.

En pleine guerre au Mali, l'armée de Terre recrute

L'armée de Terre vient de lancer une nouvelle campagne de recrutement. Dans des spots télévisés, sur des affiches, elle annonce embaucher 10.000 jeunes cette année. Cette campagne a débuté il y a un peu plus d'une semaine. Hasard du calendrier, elle a commencé juste avant l'intervention française au Mali. Une coïncidence favorable à l'armée qui affirme que les demandes sont deux fois plus nombreuses que lors des précédentes campagnes.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Autre)

Depuis le début de
la campagne il y a dix jours, ce sont 1.500 candidatures qui auraient été reçues.
Beaucoup plus que d'habitude. "On a entre 30.000 et 50.000 visiteurs sur les
sites et derrière plusieurs centaines de candidatures"
, confirme le
général de brigade Benoît Royal, le sous-directeur de l'armée de Terre.

Selon lui, la guerre
au Mali est une "heureuse coïncidence, un accélérateur" . Mais
ce n'est pas un déclencheur. Selon les conseillers en recrutement du centre de
Versailles, la guerre au Mali n'est pas pour l'instant à l'origine de vocations
soudaines mais elle peut favoriser la candidature de certains jeunes.

L'été dernier,
l'annonce du retrait des troupes françaises d'Afghanistan avait eu l'effet inverse. Les centres de recrutement
de l'armée de Terre avaient vu leur fréquentation baisser. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.