Vendée : une salle de classe fermée "vendue" par des parents

L'école publique Jules Verne de Montaigu en Vendée comprenait trois classes de maternelle. Deux jours après la rentrée scolaire, l'académie a décidé d'en fermer une. Soutenus par la mairie, les parents d'élèves ont protesté de manière symbolique, jeudi, en mettant en vente une des salles de classe de l'établissement.

(Autre)

A vendre "Salle de classe avec mobilier - Occasion". Des parents d'élèves
ont publié, jeudi sur Internet, une annonce mettant en vente une des trois salles de classes de
l'école maternelle de Montaigu, en Vendée. L'annonce se trouve sur le site de petites annonces Paruvendu.fr. Elle concerne la classe de petite section et est toujours visible ce vendredi. Par ce geste, les parents d'élèves entendent protester contre la fermeture d'une classe de l'établissement.

Un problème administratif

Les parents estiment que le nombre d'écoliers nécessaire au maintien de la 3e classe, soit 62 enfants, est atteint. Mais "six d'entre eux ne sont pas
comptabilisés officiellement car ils ont moins de 3 ans
", explique Stéphanie
Millet, une porte-parole des parents d'élèves.

Pour les parents, regrouper les enfants
dans deux classe de 31 élèves, revient à prendre le risque de ne pas effectuer correctement
"l'accueil des enfants en situation de handicap et des enfants allophones,
d'habitude très bien intégrés
".

S'ils sont en colère,
les parents souhaitent agir avec "une action pacifique pour faire bouger
les choses, sans embêter le monde
", explique Stéphanie Millet. Jeudi soir, le
conseil municipal de Montaigu, localité vendéenne de 5.000 habitants, a voté à l'unanimité
une motion de soutien au mouvement.