Universités : les étudiants attendent avec impatience la reprise des cours en présentiel

Les étudiants pourraient retourner en cours plus tôt que prévu, a sous-entendu Emmanuel Macron vendredi 4 décembre, avec une rentrée partielle prévue pour le 4 janvier.

France 3

Désertée de ses 34 000 étudiants, l'université Paris-Nanterre (Hauts-de-Seine) est comme abandonnée. Quelques résidents de la cité universitaire donnent un semblant de vie au lieu ; pour eux, la reprise partielle des cours début janvier comme annoncée par Emmanuel Macron vendredi 4 décembre serait salutaire. Rouvrir des demi-amphis, reprendre les travaux dirigés, une perspective qui redonne le sourire à Ella Drygella, confinée dans sa chambre de 10 mètres carrés.

L'urgence de renouer avec la vie estudiantine

"Je préférerais un système de rotation qu'un système uniquement à distance, parce que ça nous permet quand même de rencontrer les professeurs", estime l'étudiante en licence Lettres et Langues. Les plus chanceux ont eu six semaines de cours avant la nouvelle fermeture des établissements fin octobre. Renouer avec la vie estudiantine est une urgence ressentie par de nombreux jeunes, mais aussi partagée par le président de l'université Paris-Nanterre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des étudiants dans un amphithéâtre, à Bordeaux (Gironde), le 9 septembre 2020.
Des étudiants dans un amphithéâtre, à Bordeaux (Gironde), le 9 septembre 2020. (VALENTINO BELLONI / HANS LUCAS / AFP)