Cet article date de plus de six ans.

Un jeune Français sur dix a de grandes difficultés de lecture

Le nombre de jeunes touchés par l'illettrisme a augmenté l'an dernier. Les tests ont été faits sur les 770 000 jeunes qui ont participé à la journée défense et citoyenneté. Parmi eux, un sur dix a de grandes difficultés de lecture.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Les garçons sont plus concernés par les difficultés que les filles © MaxPPP)

L'étude vient de la Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance et a été faite à partir des tests des 770 000 jeunes âgés de 16 à 25 ans qui ont participé l'an dernier à la journée défense et citoyenneté. Il s'agit de personnes scolarisées qui ont passé des années sur les bancs de l'école et pourtant n'ont pas acquis les bases de lecture, d'écriture et de calcul.

Les 16 - 25 ans sont touchés par l'illettrisme à hauteur de 4,3% c'est un peu plus qu'en 2014. Et près de 10% d'entre eux ont de grandes difficultés de lecture. Cette étude note d'importantes disparités entre les départements.

En métropole, le plus touché est l'Aisne. Dans la même région, la Somme, l'Oise et le Pas-de-Calais sont aussi très touchés. D'autres départements ruraux sont aussi concernés : le Loiret, la Nièvre, l'Orne, la Haute-Saône et la Charente.

Au contraire : Paris, la Bretagne et le Sud-Ouest sont les plus épargnés par ce fléau social.

En outre-mer, le constat est sans appel : la Guadeloupe, la Martinique et la Réunion montent à plus de 30 % de lecteurs avec de grandes difficultés. A Mayotte, les trois quarts des jeunes recensés ont de grandes lacunes de vocabulaire. Enfin, autre motif de disparité : le sexe. Les garçons sont plus concernés avec 11,3% en grande difficulté contre 8,4% chez les filles.

  (visactu illettrisme)
 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Education

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.