Tous les syndicats d'enseignants appellent à la grève contre des suppressions de postes, "un très mauvais signe pour la rentrée prochaine"

À l'occasion d'une journée d'action lundi, l'Unsa déplore notamment les 2 650 suppressions de postes prévues dans le secondaire, qui vont "dégrader" les conditions d'enseignement. 

Tous les syndicats d\'enseignants appellent à la grève le 12 novembre, dont le SE-Unsa (illustration).
Tous les syndicats d'enseignants appellent à la grève le 12 novembre, dont le SE-Unsa (illustration). (MAXPPP)

"Il n’y avait plus de suppressions de postes depuis 2012", explique Stéphane Crochet, secrétaire général du SE-Unsa. Comme les autres fédérations des personnels de l'Education nationale, il déplore les coupes prévues dans le budget 2019 et appelle à la grève lundi 12 novembre.

Dans les collèges et lycées, 2 650 suppressions de postes sont prévues l'an prochain. "On pouvait s’attendre à avoir quelque chose qui stagne. Or, c’est une diminution importante qui est prévue, explique le responsable de l'Unsa dans l'Éducation nationale. 40% des postes supprimés dans la fonction publique d’État seront supportés par l’Éducation nationaleC’est un très mauvais signe pour la rentrée prochaine." 

L'an prochain est encore une année d’augmentation d’effectifs pour les collèges et les lycées. Au moment où il va falloir accueillir davantage d’élèves, il faudra faire avec moins d’enseignants.Stéphane Crochet, SE-Unsaà franceinfo

Stéphane Crochet estime que les suppressions de postes vont avoir des conséquences concrètes. "Ça va se voir, ça va se sentir. Cela veut dire plus de situations tendues, plus d’élèves dans chacune des classes, plus d’heures supplémentaires pour nos collègues enseignants, assure le syndicaliste. Ce sont des conditions de travail pour les professeurs etdes conditions d’enseignement pour les élèves qui se dégradent."

Le volet budgétaire de l'Education nationale sera discuté mardi à l'Assemblée nationale. Si des suppressions de postes sont prévues dans les collèges et lycées, 1 800 créations sont envisagées dans le primaire.